Infrastructure

Le cours

Aujourd’hui, le fort de Breendonk est l’un des camps les mieux préservés d’Europe. Au cours de la visite, vous découvrirez les chambres des prisonniers, la cour où les travaux forcés devaient être effectués, la chambre de torture, les douches, la cour d’exécution, etc.

La visite sera effectuée par les moyens muséologiques les plus modernes, ce qui permettra de lui donner un caractère individuel :

  • Témoignages d’anciens prisonniers (Témoignages).
  • 3 grandes photographies montrant Breendonk en juin 1941.
  • 69 photos de différents formats illustrant différents thèmes (la cantine SS, les « bourreaux de Breendonk », l’appel quotidien, les supérieurs des chambres, la nourriture, les prisonniers, l’infirmerie du camp, la « caserne des Juifs », etc.)

4 salles de musée

  • 1ère salle : Les prisonniers de Breendonk
    La visite du site vous a donné une idée de la façon dont les prisonniers vivaient. Dans cette salle, nous voulons vous donner une idée représentative de qui étaient les prisonniers de Breendonk. À cette fin, nous présentons une galerie de 21 portraits de prisonniers, choisis pour leur importance ou leur représentativité. Vous apprendrez qui ils sont, pourquoi ils ont été arrêtés, quand ils étaient à Breendonk, les camps vers lesquels ils ont été déportés, s’ils ont survécu à la guerre, ce qu’ils ont fait après la guerre, etc. (liste et description en annexe).
  • 2ème salle – Salle interactive : je ne suis pas un numéro.
  • 3ème salle : Breendonk, un rouage de la chaîne de la terreur nazie
    Quelque 3 600 personnes, belges et étrangères, juives et non-juives, ont été enfermées à Breendonk pendant l’occupation. Après la guerre, 41 à 42 000 Belges ont été reconnus prisonniers politiques, dont près de 14 000 à titre posthume.
    Parmi les prisonniers de Breendonk, seule la moitié a survécu à la guerre.
  • 4ème salle : Breendonk après la libération
    Cette salle présente une image de « Breendonk II » post-libération, l’emprisonnement des gardiens et les incivilités, les premiers pèlerinages et, enfin, les procès des gardiens criminels de Breendonk.

Autres infrastructures disponibles (sur demande et réservation)

  • Un cinéma qui peut accueillir jusqu’à 80 personnes : Atelier et spectacles.
  • Une salle de classe/salle de conférence/réfectoire pouvant accueillir 100 personnes.
  • Un réfectoire de 64 places.
  • Une bibliothèque avec plus de 800 ouvrages sur les camps de concentration et le système nazi, ainsi que des archives sur l’occupation nazie de la Belgique et Breendonk (publications en néerlandais, français, anglais et allemand).
  • Une salle polyvalente (240 m²) où peuvent être organisées des conférences ou des expositions temporaires.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies. 

error: Content is protected !!